Accueil / Les aménagements

Retour à l'accueil

Les aménagements

L’insertion du tramway

Les visuels ci-dessous montrent comment peut s’intégrer le tramway dans son environnement urbain, aux côtés des voitures, vélos et piétons. L’insertion axiale, plaçant le tramway au centre de la voirie, est le modèle privilégié de partage de la voirie. Mais les contraintes font qu’il n’est pas toujours possible de procéder de cette manière, le tramway devant dans ce cas s’insérer d’un côté ou l’autre de la rue.

JPEG - 97.4 ko
Insertion axiale
JPEG - 79.7 ko
Insertion latérale

Le stationnement

Une étude sur l’offre actuelle et le besoin de stationnement le long du futur axe du tramway montre un manque de places par rapport au besoin. Cependant, la demande provient essentiellement d’automobilistes se stationnant sur une longue durée. Des mesures pourront être adoptées par les communes pour limiter ce stationnement sur l’axe du T1, les automobilistes seront donc invités à se reporter vers des parcs de stationnement privés qui disposent de places libres actuellement et vers les rues adjacentes.

En enlevant le stationnement de longue durée et les automobilistes qui laisseront leur voiture et privilégieront les transports en commun (le report modal), l’offre de stationnement prévue sur le tracé permet de combler en grande partie la demande. Par ailleurs, des zones de stationnement pourront être aménagées pour compenser si besoin le déficit restant.

Enfin, des stationnements pour les vélos seront installés à proximité des stations.

Les acquisitions foncières

Pour permettre la bonne réalisation du projet dans un environnement requalifié, des acquisitions foncières seront nécessaires. En complément de l’enquête publique, une enquête parcellaire a été réalisée à la rentrée 2014.

Ces acquisitions peuvent concerner une bande de terrain, une partie du jardin ou un bâtiment. Les propriétaires concernés ont été informés par courrier dans le cadre de l’enquête parcellaire par le Département des Hauts-de-Seine.

Le Département et le STIF cherchent à limiter les acquisitions foncières et le cas échéant privilégient une démarche à l’amiable.

Les aménagements cyclistes et piétonniers

Les itinéraires cyclables sur le tracé ne sont pas nombreux aujourd’hui : quelques portions sur l’avenue de la Redoute, l’avenue de Stalingrad, la rue Paul Bert, l’avenue de l’Europe et le boulevard Charles de Gaulle. L’un des objectifs d’aménagement du projet est de créer les conditions d’une circulation apaisée. C’est dans cette optique que seront aménagées des itinéraires cyclables et des cheminements piétons, pour développer les modes alternatifs de déplacement en toute sécurité, tout au long du tracé du T1.

Carte du tracé